AlcoolismeÉtat d'espritMéditation

Des thérapies qui n’en ont pas l’air ! (4/5)

By 6 novembre 2019 novembre 20th, 2019 No Comments

( Série d’articles : Quelles méthodes pour arrêter de boire de l’alcool ? 4/5 )

On entend fréquemment parler de telle ou telle activité présentée avec humour comme une thérapie ! On connaissait l’apéro-thérapie mais justement celle-là il vaut mieux l’éviter ! En revanche, on peut pratiquer l’humour-thérapie ou la thérapie culinaire !

Chaque hobby peut devenir une « thérapie » dans la mesure où il nous permet de nous déstresser, de déconnecter et de prendre du plaisir sans contrepartie nuisible.

On pense alors assez facilement au sport, mais moins à la méditation, pourtant ! Voyons à présent ce qu’il en est pour l’un comme pour l’autre. Voyons ensuite d’autres possibilités.

Du sport avec modération !

Sur le plan physiologique, l’activité physique comporte de nombreux avantages : relance de la production naturelle d’endorphines, détoxication de l’organisme, relance des fonctions vitales telles que respiration et circulation, libération du stress et d’autres encore.

Elle constitue donc un allié précieux pour retrouver une bonne hygiène de vie.

Par ailleurs, la pratique en club favorise la motivation et les nouvelles rencontres. Quand vous avez rendez-vous avec un groupe pour pratiquer une activité, vous avez beaucoup plus de chance de vous y rendre que si vous décidez d’aller nager ou courir seul.e !

Quant aux nouvelles rencontres, c’est un aspect qui se révèle important pour beaucoup de personnes car modifier ses habitudes de consommation revient souvent à modifier ses fréquentations. Au moins dans un premier temps !

Mais je parle volontairement d’activité physique pour faire la différence avec le sport. Car le sport n’est pas sans risque !

Premièrement, le sport peut facilement devenir une addiction s’il n’est pas accompagné d’un travail de fond sur la gestion du stress, l’estime de soi et les envies compulsives. Et oui !

Cette addiction s’appelle bigorexie et elle est à prendre au sérieux. Car si elle est moins nocive que l’alcool sur le plan physique, elle reste préoccupante sur le plan social et relationnel !

Deuxièmement, sport et consommation d’alcool sont souvent associés, en témoigne la 3e mi-temps au football !

Des études ont montré que beaucoup de sportifs consomment beaucoup d’alcool et qu’ils sont plus nombreux que les non-sportifs à consommer de manière excessive.

La quête de sensations fortes serait en cause.

Une fois encore, un travail de fond s’impose pour bien comprendre nos failles et ne pas compenser une addiction par une autre, y compris comportementale : sport, sexe, achat, jeux, réseaux sociaux !

La méditation au secours des addictions !

En portant intentionnellement l’attention sur le moment présent, sans porter de jugement, la méditation nous apprend à « observer les choses telles qu’elles sont réellement », au lieu de se focaliser sur les difficultés ou les fantasmes.

Parallèlement, en développant la capacité de présence et d’attention, elle facilite le détachement vis-à-vis d’habitudes nocives. Elle a été pour moins une véritable clé qui a ouvert la porte à la guérison !

« Tout ce à quoi on résiste persiste et tout ce qu’on embrasse s’efface »

Carl Gustav Jung

MBSR, MBCT et MBRP : différents acronymes pour désigner différents programmes thérapeutiques structurés autour de la pratique de la méditation de pleine conscience.

Le plus connu du grand public est le MBSR, (Mindfulness Based Stress Reduction ou programme de réduction du stress par la pleine conscience), pour lequel je me suis formée.

C’est le premier qui a été mis en place par le Docteur Jon Kabat-Zinn.

Ont été développés par la suite le MBCT, (Mindfulness Based Cognitive Therapy ou thérapie cognitive basée sur la pleine conscience), et le MBRP, (Mindfullness Based Relapse Prevention ou prévention de la rechute basée sur la pleine conscience).

Le MBRP a pour but d’apprendre à ne plus lutter contre les envies très fortes, mais au contraire à les accepter, comme elles se présentent, avec les pensées et émotions qui les accompagnent. Progressivement, ces envies ne sont plus subies mais acceptées, accueillies avec bienveillance, et finiront ainsi par s’estomper pour disparaître.

Quel que soit le protocole choisi, la méditation de pleine conscience est une excellente méthode pour sortir des réactions automatiques. Le psychiatre Judson Brewer l’explique bien dans son intervention en anglais sous-titrée en français :

A simple way to break a bad habit (un moyen simple de rompre une mauvaise habitude) !

Toutefois, notez bien que la méditation est contre-indiquée dans le cas de troubles psychotiques, traitements anti-dépresseurs et alcoolisation sévère. Dans ces cas, il vous faudra prendre l’avis de votre médecin prescripteur.

L’EFT, une fantastique technique d’hygiène mentale et émotionnelle

Cette drôle de thérapie est une technique de libération émotionnelle (Emotional Freedom Technique) !

Elle vise à conscientiser et verbaliser le plus clairement possible les pensées, émotions et sensations qui nous posent problème tout en stimulant, avec les doigts, certains points clés de la circulation énergétique dans le corps de manière à dissoudre les blocages énergétiques qui y sont liés.

Se libérer d’une addiction est éprouvant et génère des peurs et des doutes. Nous sommes également généralement blessé.es par la culpabilité, la honte et les regrets. L’estime de soi et l’amour de soi sont faibles ou affaiblis. Autant de freins émotionnels, si ce n’est d’obstacles, sur lesquels nous pouvons agir en toute simplicité avec l’EFT.

C’est à mon sens une fantastique technique d’hygiène mentale et émotionnelle, facile à apprendre et efficace que je recommande vivement.

L’EFT et la méditation ont été les piliers de ma guérison, et sont toujours aujourd’hui les piliers de mon équilibre et de mon bien-être.

C’est pourquoi je tiens beaucoup à vous faire découvrir cette merveilleuse approche énergétique de la santé.
Vous pouvez l’article L’EFT, une méthode complémentaire pour arrêter de boire ou de fumer, ou mieux encore télécharger gratuitement le Guide d’Initiation à l’EFT que je vous ai préparé. C’est un livret de 10 page que je vous ai préparé avec tout ce qu’il faut savoir ainsi que le protocole pour pratiquer et une adaptation sur le thème de la dépendance à l’alcool et la sobriété.

Il ne vous restera plus qu’à pratiquer !

Tout comme pour la méditation : le succès réside la pratique !

Simple mais efficace !

Dites-moi en commentaires ce que vous en pensez. 🙏
J’aurai plaisir à vous lire et vous répondre. 🙂

Crédit-photo : bady-qb sur unsplash

Et retrouvez ici la série complète des articles sur les méthodes pour arrêter de boire de l’alcool :
1/5 Comment surmonter un problème avec l’alcool ?
2/5 La prise en charge classique de l’alcoolisme et des troubles de l’alcoolisation.
3/5 Des approches alternatives pour accompagner le sevrage et la sobriété.
4/5 Des thérapies qui n’en ont pas l’air au secours des addictions.
5/5 L’approche pluridisciplinaire de Cap Sobriété pour se libérer de l’alcool.

Leave a Reply

libero suscipit ut dolor ipsum id, facilisis